Souscription

Nous lançons une SOUSCRIPTION pour l’impression d’un petit livre catalogue de l’exposition qui en reprend la matière principale avec deux textes inédits des auteurs, Hugues Fontaine et Jean-Jacques Salgon.

L’ouvrage, broché, au format 17 x 22 cm à la française contient 132 pages. Il est richement illustré. Son prix de vente est de 18 euros.

Il vous suffit pour le présent de nous répondre en scannant le bon de souscription à déposer à la bibliothèque Carré d’Art à l’attention d’Alexandre Moreigne (des exemplaires sont également disponibles à la bibliothèque) ou par un simple mail adressé à huguesfontaine (at) gmail.com en nous donnant votre nom, vos adresses électronique et postale et le nombre d’exemplaires souhaités.

Vous serez recontactés dès que le nombre de souscripteurs suffisant pour en assurer l’impression sera atteint.

Bien cordialement.

Les manifestations de septembre

TROIS JOURS AVEC RIMBAUD ET SOLEILLET LES 10, 11 ET 12 SEPTEMBRE

L’exposition Rimbaud-Soleillet. Une saison en Afrique  s’achèvera le dimanche 20 septembre.

En avant-clôture, trois journées de manifestations vous sont proposées les 10, 11 et 12 septembre (entrée gratuite).

JEUDI 10 SEPTEMBRE à 18h30

« Requiem pour Vagabonds, Arthur Rimbaud à Harar »

Un spectacle conçu et interprété par Dido Lykoudis, musique de Fitsum Minwalkulet, avec la complicité d’Hugues Fontaine.

Les spectateurs sont assis autour d’une très longue table recouverte de nappes impeccablement propres. Comme pour une veillée mortuaire, un « deges » éthiopien. Des cierges, des lampes à huile, de l’encens, l’odeur du café qui brule, des birile, ces petits carafons où l’on boit l’hydromel. Les comédiens lisent, en grec, en français, en amharique, les échanges épistolaires de Rimbaud, ces lettres qu’il reçut des Grecs du Harar lors de son hospitalisation à Marseille. Le conférencier explique, replace le contexte de ces années que le poète passa dans cette géographie du monde. Le musicien joue avec son begeba et son massinko de la musique traditionnelle éthiopienne. Dans un entrelacement de langues, l’amharique, le grec, le français, l’italien et l’arabe, de sensations et d’émotions, nous évoquons, tous ensemble, l’exil.

Dido Lykoudis est comédienne et metteuse en scène.

Née à Addis Abeba où elle passa toute son enfance et son adolescence, elle est grecque et éthiopienne.

De 1992 à 1996, chargée de mission de l’Association française d’action artistique aux Affaires étrangères, elle développe le département du théâtre à l’Université d’Addis Abeba. Elle continue à animer des ateliers sur la naissance du théâtre chaque fois qu’elle se rend en Éthiopie.

Fitsum Minwalkulet est musicien.

Hugues Fontaine est réalisateur de film et photographe.

Bibliothèque Carré d’Art – Jean BousquetPetit Auditorium (-1) 

Sur réservation au 04 66 76 35 03.

VENDREDI 11 SEPTEMBRE

16 h Visite guidée de l’exposition

par Jean-Jacques Salgon et Hugues Fontaine.

Jean-Jacques Salgon est écrivain et conseiller littéraire de l’exposition.

Hugues Fontaine, réalisateur de film et photographe, est commissaire de l’exposition.

Bibliothèque Carré d’Art-Jean BousquetMur Foster et Galerie de l’Atrium (-1)

17 h Signature

Jean-Jacques Salgon : Obock : Rimbaud et Soleillet en Afrique (Éd. Verdier, 2018).

Hugues Fontaine : Ménélik. Une Abyssinie des photographes (1868-1913), Éd. Amarna, 2020 ; Arthur Rimbaud photographe, Éd. Textuel oct. 2019.

Philippe Oberlé, Arthur Rimbaud et Henry de Monfreid en Éthiopie, publié par l’auteur, 2019.

Philippe Oberlé est conseiller historique de l’exposition.

Bibliothèque Carré d’Art-Jean BousquetDevant la Galerie de l’Atrium (-1) 

18 h Conférence d’Hugues Fontaine : Il est beaucoup question du mois de mai chez Rimbaud

Rimbaud, l’adolescent qui se voyait poète, est devenu négociant et explorateur entre l’Arabie (Aden) et l’Afrique (Harar, Ankober, Massawa, Le Caire…). Ayant tourné le dos à la littérature, il s’intéresse désormais aux sciences et aux techniques. Il fait venir de Lyon « un bagage photographique », un matériel complet qu’il entend utiliser en Éthiopie, pour illustrer un ouvrage d’ethnographie et pour photographier « des choses curieuses », inconnues en Europe. En mai 1883, il envoie à sa mère et à sa sœur Isabelle « trois photographies de moi-même par moi-même », trois autoportraits où son visage est à peine lisible. Il photographie abondamment puis, semble-t-il, lâche presque aussitôt l’appareil. En mai 1887, il aurait toutefois pris quelques nouvelles photographies, en compagnie de l’explorateur Jules Borelli.

Bibliothèque Carré d’Art – Jean BousquetGrand Auditorium (-1)

SAMEDI 12 SEPTEMBRE

11 h Contes éthiopiens avec Kala Neza, artiste comédienne conteuse 

Kala Neza est comédienne, conteuse et danseuse spontanée. Depuis 20 ans elle partage son temps de travail entre la scène et les activités pédagogiques. Elle commence sa carrière en Belgique dans des compagnies de théâtre engagées, puis elle est sollicitée par des compagnies jeune public, et elle joue ses propres créations. En France depuis 2009, elle travaille avec la compagnie des quatre chemins, la compagnie Tambouro et le théâtre Isle 80. 

Bibliothèque Carré d’Art – Jean BousquetPetit Auditorium (-1)

À partir de 6 ans, entrée libre dans la limite des places disponibles.

14 h Projection – rencontre avec Yves-Marie Stranger


Yves-Marie Stranger nous invite à découvrir l’Éthiopie et à nous familiariser avec ce pays, à travers un regard personnel : lectures autour de son nouveau livre-poster sur l’Éthiopie, Le Syllabaire abyssin, qui retrace l’histoire du pays et de  la  projection de quelques rushs du documentaire en fabrication The Oranges of Prester John, une causerie avec Hugues Fontaine suivie d’un échange avec le public.

Yves-Marie Stranger est l’auteur de Ethiopia Through Writers’ Eyes (Eland Books, Londres, 2016), ainsi que de Ces pas qui trop vite s’effacent (l’Archange Minotaure, 2005). Il a traduit, entre autres, Un Train en Afrique et Ménélik, tous deux de Hugues Fontaine. Il écrit pour la presse (The Guardian/CNN Traveler, Africa Geographic, What’s Out! Addis). Né en Grande-Bretagne, il a vécu pendant quinze années en Éthiopie, avant de retourner vivre en France, où il avait passé son enfance. Vous pouvez le retrouver sur son site web : Uthiopia.com

Bibliothèque Carré d’Art – Jean BousquetGrand Auditorium (-1)

Exposition de Syllabaire dans l’Atrium à partir du 1er septembre.

17 h Signature

Jean-Jacques Salgon : Obock : Rimbaud et Soleillet en Afrique (Éd. Verdier – 2018).

Hugues Fontaine : Arthur Rimbaud photographe, Éd. Textuel oct. 2019 ; Ménélik. Une Abyssinie des photographes (1868-1913), Éd. Amarna, 2020.

Philippe Oberlé, Arthur Rimbaud et Henry de Monfreid en Éthiopie, publié par l’auteur, 2019.

Alexandre Blaineau : Les Chevaux de Rimbaud (Ed. Actes Sud, 2019).

Loïc Demey : D’un cœur léger. Carnet retrouvé du Dormeur du val (Ed. Cheyne, 2017).

Yves-Marie Stranger : Syllabaire.

Bibliothèque Carré d’Art-Jean BousquetDevant la Galerie de l’Atrium (-1)

18 h Rencontre avec Alexandre Blaineau, Loïc Demey, Jean-Jacques Salgon et Hugues Fontaine.

Alexandre Blaineau a publié Les Chevaux de Rimbaud (Éd. Actes Sud, 2019).

Loïc Demey a publié D’un cœur léger. Carnet retrouvé du Dormeur du val (Éd. Cheyne, 2017).

Jean-Jacques Salgon a publié Obock : Rimbaud et Soleillet en Afrique (Éd. Verdier, 2018).

Hugues Fontaine, a publié Arthur Rimbaud photographe, (Éd. Textuel, oct. 2019).

Bibliothèque Carré d’Art-Jean BousquetGrand Auditorium (-1)

SAMEDI 19 ET DIMANCHE 20 SEPTEMBRE à 15hJournées du Patrimoine

Visite guidée par Didier Travier, conservateur responsable des fonds patrimoniaux, auteur de la publication associée Paul Soleillet. Un Nîmois en Afrique.

Bibliothèque Carré d’Art-Jean Bousquet – Mur Foster et Galerie de l’Atrium (-1) Durée : 1 heure

Blog

Contact